Les premières fois de kanis

Partager

Premier jour sur terre ?

Le jour de ma naissance, un 27 septembre.

Première fessée ?

Je ne me rappelle plus ma première fessée. J’en ai tellement reçues. Une fois j’ai menti à mes parents, on m’avait donné de l’argent pour ma petite sœur et moi. J’ai tout gardé. La pauvre enfant a passé la journée à l’école sans un sou. Mon père m’a donné une raclée inoubliable. Jou sa a se pi gwo baton m pran.

Première fois sur scène ?

En 2009, je faisais mes premiers pas dans la musique. Je me suis produite aux côtés de TPO au Moca Café.

Premier flirt ?

Mon premier copain. Il s’appelait Francesco. J’avais 13 ans. On était à la même école. Un jour, il m’a envoyé un sachet de bonbons et en a profité pour me déclarer son amour. J’ai répondu oui. On a été en couple pendant une journée. Il n’a pas perdu de temps pour se mettre avec l’une de mes amies.

Premier baiser ?

Sur la cour de l’école. J’étais à Quisqueya Christian School. Il y avait ce garçon qui me plaisait. Un jour avant de partir, il s’est approché de moi et m’a embrassée. J’étais aux anges.

Premier amour ?

J’avais 18 ans. On a connu trois belles années d’amour. Il m’a laissée tomber pour la musique. C’était lui ou le Rap. Je l’aimais passionnément, mais j’aimais également ce que je faisais, j’aime la musique. J’ai dû le laisser partir.

Première grande passion ?

Le dessin. J’adore dessiner et c’est ce qui m’a portée à faire des études en design.

Première voiture ?

Une Infinity G35 bleue. Ma mère me l’a offerte à 17 ans. On l’a vendue avant de déménager à New York.

Premier travail ?

Je venais tout juste de laisser Haïti. Ma famille s’était installée à Miami. J’ai commencé à travailler à mi-temps à Dunkin’ Donuts.

Première infidélité ?

J’avais un copain, et un soir je suis sortie avec un autre type qui me plaisait. On a été à une fête et on a passé la soirée à s’amuser. Il est sorti du club quelques minutes et il a été enlevé. Il a été libéré 30 jours après. Cette histoire m’a marquée. Elle a aussi été ma dernière infidélité.

Premier texte écrit ?

G4L est le premier texte que j’ai écrit. Girl for life. Un texte rap. Je ne me rappelle plus les paroles.

Première fois au volant ?

J’avais 16 ans. Je n’avais pas encore de voiture. Je suis sortie avec la voiture de ma mère, sans qu’elle le sache. M vòlè kle a san l pa konnen !

Première bagarre ?

Je ne me suis jamais battue. Par contre, je ne conseillerai pas à quelqu’un de m’agresser afin de provoquer une quelconque bagarre. Aaa m t ap bat li !

Premier gros chagrin ?

La mort de mon meilleur ami. Il est mort en janvier 2016 dans un accident de moto. La nouvelle de sa mort m’a accablée. Il était trop jeune.

Première déclaration d’amour d’une femme ?

Ça m’arrive très souvent. Je ne me rappelle plus la première fois qu’une chose pareille m’est arrivée. Mais en général, les déclarations d’amour sont nombreuses, des deux côtés. Hommes et femmes me déclarent souvent leur flamme.

Première relation sexuelle ?

C’était tout aussi douloureux que merveilleux. À 18 ans. Je l’ai fait avec mon grand amour. Je me sentais adulte. J’étais excitée à l’idée de tout raconter à mes amies. J’avais fait l’amour, je n’étais plus une petite fille.

Premier vol ?

Adolescente, j’ai piqué un bracelet de 4$ dans un magasin. C’était juste pour le plaisir. Bref, erezman yo pa t kenbe m!Reference: http://lenouvelliste.com/article/176822/les-premieres-fois-de-niska-garoute


Partager