La maladie de Kawasaki liée au corona tue des enfants aux États-Unis

Partager

Les autorités sanitaires américaines ont publié jeudi une alerte concernant une maladie auto-immune rare mais parfois mortelle chez les enfants qui serait liée au COVID-19. Les médecins qui ont traité la maladie disent que les patients présentent parfois des symptômes similaires à une maladie rare appelée maladie de Kawasaki, qui fait gonfler les vaisseaux sanguins dans tout le corps, entraînant une douleur extrême. La maladie, que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont appelé le syndrome inflammatoire multisystémique chez les enfants (MIS-C), a été signalée pour la première fois en Grande-Bretagne fin avril, où les scientifiques ont également trouvé la première preuve claire que l’infection par le coronavirus provoque e

Un garçon de neuf ans est décédé en France d’une maladie de type Kawasaki qui serait liée au coronavirus.

Il s’agit du premier décès du genre en France à la suite de décès d’enfants similaires qui font l’objet d’enquêtes à Londres et à New York. Le garçon, qui n’a pas été nommé, est décédé des suites d’un traumatisme neurologique causé par un arrêt cardiaque, a expliqué son médecin Fabrice Michel. Un garçon de neuf ans est décédé samedi dans un hôpital de Marseille d’un traumatisme crânien causé par un arrêt cardiaque, qui à son tour a été déclenché par une maladie de type Kawasaki, selon des médecins (fichier) Le garçon, qui a été testé positif pour le coronavirus, a été soigné à l’hôpital pendant sept jours et est décédé samedi, a indiqué le médecin à l’AFP. Au cours des trois dernières semaines, plusieurs pays ont signalé des cas d’enfants atteints d’une maladie inflammatoire présentant des symptômes similaires à ceux d’une maladie rare, la maladie de Kawasaki. Les scientifiques pensent qu’il est lié à COVID-19. Un hôpital pour enfants de Londres a déclaré mercredi qu’un garçon de 14 ans sans état de santé sous-jacent était décédé de la maladie et avait été testé positif pour le nouveau coronavirus. À New York, le gouverneur Andrew Cuomo a déclaré mardi que trois enfants de l’État étaient décédés et que plus de 100 cas faisaient l’objet d’une enquête. Il y a eu 125 cas en France entre le 1er mars et le 12 mai, selon l’agence de santé publique du pays, chez des patients âgés de 1 à 14 ans. La maladie de Kawasaki est rare – elle touche généralement un enfant sur 10 000 dans les pays occidentaux. Il est plus courant en Asie.


Partager