Coronavirus :Les mexicains empêchent les américains de traverser le murs, de peur d’être contaminés du corona

Partager

Mercredi cette semaine, les manifestants ont bloqué les voies en direction sud du point de passage frontalier de Nogales – qui relie l’Arizona à l’État mexicain de Senora – et ont promis de revenir jeudi.

 

Ils exigent que tous ceux qui traversent la frontière du côté américain doivent avoir testé négatif pour le coronavirus avant d’être autorisés à entrer. Des manifestants mexicains ont bloqué le trafic au passage frontalier de Nogales entre l’Arizona et l’État de Sonora, exigeant que les Américains entrant dans le pays soient testés pour le coronavirus L’Amérique compte désormais le plus grand nombre de cas de coronavirus au monde, avec plus de 86 000 confirmés – contre 585 au Mexique. La Chine a signalé 81 000 cas au cours de l’épidémie là-bas, mais prétend avoir réduit le taux d’infection domestique à zéro en imposant des mesures de verrouillage draconiennes du type de celles auxquelles Washington a résisté. Plusieurs dizaines de manifestants portant des masques ont utilisé des véhicules pour bloquer la circulation, tout en agitant une banderole disant «restez à la maison», a rapporté USA Today.


Partager